Comment fixer les tarifs de vos prestations de service ?

AUTO-ENTREPRENEUR MAROCAIN : Comment fixer les tarifs de vos prestations de service ?

n tant que salarié expérimenté ayant occupé plusieurs postes pendant votre parcours professionnel, vous pouvez facilement et en

E

n tant que salarié expérimenté ayant occupé plusieurs postes pendant votre parcours professionnel, vous pouvez facilement et en un seul clin d’œil, deviner votre rémunération et votre salaire, que ce soit mensuel ou annuel, à chaque entretien une fourchette s’impose et vous pouvez même négocier, par contre, lorsqu’on devient indépendant et en tant qu’Auto-Entrepreneur Marocain, on fait face à un contexte nouveau, on commence à rencontrer des problématiques quant à la définition de notre rémunération ou nos tarifs. Cet article est pour vous aider et vous montrer comment fixer vos tarifs. 

Quel taux faut-il appliquer pour fixer vos tarifs ? Cette question s’impose surtout lorsqu’on s’apprête à vendre des prestations de services. la plupart des freelances se demandent : comment fait-on pour définir nos tarifs. Quels sont les critères à prendre en compte pour calculer le taux horaire et les possibilités de modifier ou non ce taux en fonction des missions ?

Je viens aujourd’hui pour vous accompagner et répondre à ces questions et vous aider à fixer vos tarifs, afin de comprendre les points qui vous permettront de définir et d’évaluer objectivement votre tarif freelance ainsi que les méthodes de calcul.

1 – Détectez vos tarifs et convertissez votre salaire en chiffre d’affaires :

Que vous soyez un salarié qui souhaite accumuler deux activités ou un nouveau freelance qui s’apprête à démarrer ses premières missions, vous n’aurez surement aucune connaissance des tarifs àcomment fixer vos tarifs pratiquer pour vendre vos prestations de service. En général, la seule difficulté que vous pouvez rencontrer concerne la conversion de votre salaire en chiffre d’affaires, soit par exemple, un taux horaire ou un taux journalier à facturer à un client. Il est judicieux d’utiliser différentes méthodes afin de définir un prix plancher sur lequel vous ne souhaitez pas déroger.

En revanche, vous avez la possibilité de fixer votre propre rémunération mensuelle ou annuelle, en déduisant les charges et les différentes dépenses de votre chiffre d’affaires, vous obtiendrez les bénéfices, à partir de ces bénéfices vous allez décider si vous pouvez vous verser un salaire ou attendre que votre bilan soit bien organisé.

2 – Les critères qu’il faut prendre en compte pour dresser le tableau de vos tarifs :

Avant de passer aux méthodes de calcul pour définir le tarif moyen d’un freelance, je vais d’abord citer les différents critères qui peuvent affecter les tarifs de vos prestations de service :

  • La nature de l’activité exercée :

Il faut prendre en compte la nature de votre activité, si votre activité demande beaucoup de connaissance et d’expertise, il vaut mieux la mettre en valeur, ne vous vous rabaissez pas, mais en même temps, ne vous vous surestimez pas. Un exemple : Un développeur Front End Senior (plus de 10 ans d’expérience) ne demandera pas le même tarif qu’un développeur junior ou un web designer débutant.

  • Le budget du client :comment fixer vos tarifs

Il faut aussi prendre en compte le budget du client et sa capacité de payer le tarif que vous souhaitez. Comment le savoir ? Facile, il suffit de demander au client si c’est un particulier. Si c’est pour un usage commercial ou professionnel. Ou bien demander directement : quel est votre budget.

  • La nature du projet ou du service demandé :

Si vous êtes sur le point de travailler avec un client ou une agence dans un projet quelconque, il est préférable d’appliquer le taux journalier (je vais bien l’expliquer en détail après) et adapter ce taux à la durée du projet et aux taches qui vous seront affectées, bien sûr, vous serez amené à envoyer un devis au début, mais la facture sera bel et bien différente à la fin du projet. (Un article détaillé sur comment créer sa première facture).

N’oubliez pas aussi de bien analyser le service demandé par le client, son degré de complexité, si ça demande beaucoup d’effort et d’énergie, bien sûr, vous allez apprendre et connaitre ce genre de détails tout au long de votre expérience en tant que Freelance, vous allez travailler fort pour un profit minime et vivre au jour le jour pendant vos premières prestations – C’est normal !

  • La quantité demandée :

Un prestataire de service doit souvent agir comme un vendeur : Si vous vendez en petite quantité vous appliquez le prix de détail, si vous vendez une grande quantité vous appliquez le prix de gros : Si vous recevez une commande avec un volume de travail très important, vous êtes obligé d’appliquer un tarif bas, plus bas que celui d’une seule unité.

comment fixer vos tarifs

Il faut aussi prendre en considération les clients passagers, les clients occasionnels et les clients fidèles, ces derniers il faut les récompenser avec des tarifs promotionnels ou des remises.

  • Le délai demandé :

Le délai de la mission demandée joue un rôle et affecte, à son tour, le tarif de vos prestations, plus la durée est courte, plus le tarif augmente et vis-versa.

N’hésitez pas à négocier la durée de votre mission, si vous sentez que « travailler en urgence » pourra nuire à la qualité de votre travail.

comment fixer vos tarifs

3 – Taux horaire VS Taux journalier – le quel choisir pour déterminer vos tarifs :

Les freelances disposent de deux méthodes différentes pour facturer leurs prestations ; le choix de l’une ou de l’autre dépend notamment des critères déjà cités ci-dessus, ces deux méthodes sont :

  • Taux horaire :

Il permet de calculer un tarif d’après le nombre d’heures nécessaires à la réalisation de la mission, sachant que le SMIG horaire au Maroc est fixé à 13,46 dirhams par heure dans les secteurs commerciaux, industriels et activités libérales, soit 2 570,86 dirhams si l’on travaille 44 heures par semaine, ou 191 heures par mois.

Ajoutant les 5 critères et aussi les charges sociales et fiscales ainsi que d’autres frais nécessaires à la réalisation de la mission (électricité, internet, transport, documents…), le taux horaire, bien sûr, sera plus différent et sera plus que 13,46 Dhs par heure.

comment fixer vos tarifs– Voici un exemple simple :

Un traducteur décide de travailler comme Freelance, il avait comme salaire mensuel 4500 dhs :

Son taux horaire brut : 4500/191 = 23,56 (soit 1036,64/semaine)

Ajoutant les charges fiscales 2 % : 23,56 + 0,47 = 24,03

Ajoutant les différents frais (sans oublier les 5 critères) : 24,03 + 75 = 99,03 – arrondi 100.

Donc un traducteur Marocain appliquera un taux horaire d’environ 100 Dhs/heure à ces clients

Exemple pratique : Pour traduire un document complet avec les corrections et les modifications qui vont avec, il a besoin de 2 heures de travail :

Son tarif d’unité sera : 100 * 2 = 200 —– donc 200 Dhs par document.

  • Taux journalier :

il définit votre tarif à la journée, dans cette méthode on ne compte pas le nombre d’heures, mais en jours : une notion beaucoup plus vague, puisqu’une journée de travail peut durer 7 heures comme elle peut durer plus.

Il est préférable d’appliquer cette méthode lorsqu’on s’apprête à travailler dans une mission de longue durée : un projet ou une mission quotidienne (Community Manager).

Je ne peux pas définir un tarif exact pour le taux journalier puisqu’il y a plusieurs critères qui entrent en compte et qui varient selon plusieurs catégories.

De manière générale, si votre activité consiste à réaliser des missions répétitives, les unes après les autres, de gros projets auxquels vous vous consacrez à 100 %, le taux journalier est probablement le plus adapté.

Conclusion :

Alors, dans quels cas choisir l’un ou l’autre ? Cela dépend d’abord de la nature et des circonstances de la mission : par exemple, si un client vous propose une mission de 2 jours par semaine, durant lesquels vous devez travailler dans ses bureaux, le forfait journalier est probablement plus commode. Certains freelances sont réglés comme des horloges et savent estimer précisément le temps qu’il leur faudra pour accomplir une mission, ces freelances appliqueront surement le taux horaire.

Auto-Entrepreneur Marocain, comment fixer vos tarifs, Auto-Entrepreneur Marocain, comment fixer vos tarifs, Auto-Entrepreneur Marocain, comment fixer vos tarifs,

The End

Auto-Entrepreneur Marocain, comment fixer vos tarifs, Auto-Entrepreneur Marocain, comment fixer vos tarifs, Auto-Entrepreneur Marocain,

Youssef BELKZIZ on EmailYoussef BELKZIZ on FacebookYoussef BELKZIZ on GoogleYoussef BELKZIZ on InstagramYoussef BELKZIZ on Twitter
Youssef BELKZIZ
Auto-Entrepreneur - Web Marketing
Auto-Entrepreneur Marocain spécialisé dans la rédaction, traduction et intégration de contenu optimisé SEO, avec 4 ans d'expérience dans le domaine du Web-Marketing.
Pin It

About Youssef BELKZIZ

Auto-Entrepreneur Marocain spécialisé dans la rédaction, traduction et intégration de contenu optimisé SEO, avec 4 ans d'expérience dans le domaine du Web-Marketing.

2 thoughts on “AUTO-ENTREPRENEUR MAROCAIN : Comment fixer les tarifs de vos prestations de service ?

Leave a Comment